Actualités

Le recrutement de travailleurs étrangers : une avenue de solution à la pénurie de main-d’oeuvre

Nouvelle – publiée le 1 février 2018

Communiqué de presse – Lac-Mégantic, le 1er février 2018

Dans un contexte où la pénurie de main-d’œuvre s’intensifie dans toutes les régions du Québec, les entreprises font face à des défis majeurs. C’est le cas dans la MRC du Granit où la disponibilité de main-d’œuvre devient un enjeu de développement prioritaire, notamment pour accompagner la croissance des entreprises du secteur manufacturier. Le recrutement de travailleurs étrangers devient alors une avenue intéressante pour venir combler plusieurs postes dans les entreprises.

Invité par la Société de développement économique du Granit, Me Alexandre Cimon, avocat chez Cain Lamarre, a livré une conférence devant des industriels de la région de Mégantic jeudi dernier afin de les informer sur le processus de recrutement de travailleurs étrangers. Selon Me Cimon, pour entreprendre ce type de recrutement, les entreprises doivent planifier leur stratégie et être bien informées. Le conférencier a expliqué les types de permis de travail, les différentes étapes à suivre, les coûts, délais, lois et règlements entourant la procédure d’immigration de même que les responsabilités de l’employeur. Un employeur a le choix de faire venir un travailleur doté d’un permis de travail temporaire, ce qui peut nécessiter un délai de 6 à 8 mois ou un travailleur ayant un permis permanent. Comme la plupart des entreprises ont besoin de pourvoir un poste vacant rapidement, elles choisissent le permis temporaire, dont les procédures sont moins longues. Une fois sur place, le travailleur peut faire les démarches pour renouveler son permis de travail et demander sa résidence permanente.