Fr En
En
Anne-Sophie Francoeur

ANNE-SOPHIE
Francoeur

Titre : notaire, médiatrice familiale Année d'admission : 1994

Expertise : droit des personnes et de la famille  |  droit immobilier  |  services notariaux

Anne-Sophie Francoeur est native de Coaticook et exerce la profession de notaire depuis 1994. Malgré que le droit notarial traditionnel prenne une grande place dans sa pratique, elle s’est spécialisée dans d’autres domaines tels les procédures non contentieuses et le droit des personnes et de la famille. De plus, elle agit à titre de médiatrice familiale depuis 2015.

Son principal secteur d'activité dans lequel elle met à contribution son expérience et ses compétences est :

  • Immobilier

Adjointe : Suzanne Boucher-Pruneau, Tania Montminy

 

Expertise

  • Droit des personnes et de la famille (conjoints de fait, garde d’enfant et droits d’accès, mandat en cas d’inaptitude, partage des droits patrimoniaux, pension alimentaire, régimes de protection, séparation et divorce, successions, testament)
  • Droit immobilier (droit de la construction, droit de la copropriété, droit de la propriété, droit du louage, financement et hypothèques, ventes et acquisitions)
  • Services notariaux (démembrements du droit de propriété, donations, fiducies, financement commercial, mandat en cas d’inaptitude, médiation, procédures non contentieuses, successions, testaments, procurations, mandats de protection, mandats en cas d’inaptitude, transactions immobilières)

Formation académique

  • Accréditation médiatrice familiale (2015)
  • Accréditation pour procédures non-contentieuses (1999)
  • Diplôme en droit notarial, Université de Sherbrooke (1994)
  • Baccalauréat en Droit, Université de Sherbrooke (1993)

Expérience professionnelle

  • Cain Lamarre (Coaticook) (2018 à ce jour)
  • Gérin, Custeau, Francoeur, notaires (2005 à 2018)
  • Anne-Sophie Francoeur Notaire (1994 à 2005)

Associations, comités, conseils d'administration

  • Membre de l’Association de Médiation Familiale du Québec
  • Administratrice de l’organisme communautaire Séjour la Bonne Oeuvre