Fr En
En

Actualités

Le recrutement de travailleurs étrangers : une avenue de solution à la pénurie de main-d’oeuvre

Nouvelle – publiée le 1 février 2018

Communiqué de presse - Lac-Mégantic, le 1er février 2018

Dans un contexte où la pénurie de main-d’œuvre s’intensifie dans toutes les régions du Québec, les entreprises font face à des défis majeurs. C’est le cas dans la MRC du Granit où la disponibilité de main-d’œuvre devient un enjeu de développement prioritaire, notamment pour accompagner la croissance des entreprises du secteur manufacturier. Le recrutement de travailleurs étrangers devient alors une avenue intéressante pour venir combler plusieurs postes dans les entreprises.

 

Invité par la Société de développement économique du Granit, Me Alexandre Cimon, avocat chez Cain Lamarre, a livré une conférence devant des industriels de la région de Mégantic jeudi dernier afin de les informer sur le processus de recrutement de travailleurs étrangers. Selon Me Cimon, pour entreprendre ce type de recrutement, les entreprises doivent planifier leur stratégie et être bien informées. Le conférencier a expliqué les types de permis de travail, les différentes étapes à suivre, les coûts, délais, lois et règlements entourant la procédure d’immigration de même que les responsabilités de l’employeur. Un employeur a le choix de faire venir un travailleur doté d'un permis de travail temporaire, ce qui peut nécessiter un délai de 6 à 8 mois ou un travailleur ayant un permis permanent. Comme la plupart des entreprises ont besoin de pourvoir un poste vacant rapidement, elles choisissent le permis temporaire, dont les procédures sont moins longues. Une fois sur place, le travailleur peut faire les démarches pour renouveler son permis de travail et demander sa résidence permanente.

Compte tenu des investissements en temps et en argent qu’implique ce type de recrutement, il est essentiel de bien s’entourer de professionnels compétents dans le domaine, notamment en ce qui concerne l’immigration car les  règles du jeu  changent régulièrement. Me Cimon précise que ces règles servent à éviter que les entreprises embauchent des travailleurs étrangers alors qu’un travailleur québécois aurait pu occuper le poste. Un manquement aux exigences gouvernementales peut exposer les entreprises fautives à des amendes importantes. Me Cimon souligne que l’intégration du travailleur dans la région demeure une étape cruciale après les démarches administratives.

À propos de Défi Carrière Mégantic
Dans la MRC du Granit, de plus en plus d’entreprises voient dans le recrutement à l’étranger une solution à la pénurie de main-d’œuvre au niveau des postes non spécialisés. La population âgée de 20 à 64 ans diminuera encore dans les prochaines années alors que de nombreux emplois seront à pourvoir en raison des départs à la retraite et de nouveaux emplois créés. C’est dans ce contexte que la SDE du Granit s’est dotée d’un programme d’attraction, accueil et rétention de main-d’œuvre immigrante avec la mise en place d’un projet-pilote en 2016, Défi Carrière Mégantic. Au terme de ce projet-pilote, la SDE a su convaincre ses partenaires, grâce aux retombées du projet, de financer la poursuite des activités sur une période de deux ans. Ainsi, Défi Carrière Mégantic continue ses efforts de recrutement de main-d’œuvre pour la quinzaine d’entreprises membres du programme. Les nouveaux employés bénéficient également de services d’accompagnement dans leur milieu de travail ainsi que dans la communauté, en partenariat avec Intro-Travail/Carrefour Jeunesse-Emploi du Granit et des comités de bénévoles. L’accompagnement au niveau de l’hébergement, le transport de même que les modalités d’accueil et d’intégration sont des éléments à ne pas négliger pour s’assurer de la rétention des nouveaux travailleurs.

À propos de Cain Lamarre
Avec 19 bureaux répartis dans 10 régions, Cain Lamarre offre l’expertise de plus de 200 professionnels, avocats et notaires, actifs dans tous les domaines du droit et dans l’ensemble des secteurs de l’économie. Aux quatre coins du Québec, ces ressources travaillent en synergie et mettent leurs compétences en commun afin de proposer des solutions juridiques innovatrices et adaptées à la réalité du client. Cain Lamarre est ainsi le cabinet le mieux outillé pour servir des clients à la grandeur du territoire québécois.

Source et information :
Guilaine Beaudoin, Conseillère en développement, filière industrielle SDE du Granit

Sur la photo, de gauche à droite : Josée Byrns notaire Cain Lamarre, Claudia Vachon Défi Carrière Mégantic, Yannick Richart avocat Cain Lamarre, Alexandre Cimon, avocat Cain Lamarre, Guilaine Beaudoin SDE du Granit, Martine Beaudoin notaire Cain Lamarre.